• iformevie

SI J'ETAIS... un club de fitness UNE FOIS

Si j'étais un fitness, je commencerais par dire:

"Arrêtons de nous prendre au sérieux !"

Cela ne sert à rien d’être conventionnel !

Quand ça ch…, ça ch… ! Et ce n’est pas parce que la situation est à prendre avec le plus grand sérieux qu’on n’a plus le droit de « déconner » un peu ! Le rire c’est la santé ! Sans le rire, la vie n’est qu’une immense suite de mornes plaines…

J’ai toujours voulu me faire le chantre du « thinking out of the box » - soit de penser en dehors des sentiers battus, soit encore de faire partie des « Querdenker » : nos "anti" Actuels et considérés comme pas "zentils" du tout !

Donc je continue de revendiquer la pensée hors de la boîte, et je vous donne tout de suite un exemple « choc » : dans mon club il sera interdit de s’y entraîner si on est vaccinés !

Qu’est-ce que j’obtiens avec « ça » ?

Cochez les réponses ci-après qui vous semblent faire partie du probable – à votre unique avis, car celui des autres, on s’en tape complètement, le temps de cet exercice !

O Je fais la une des journaux à scandale !

O De toute façon, ruiné pour ruiné, cela ne va rien changer pour moi !

O Je crée le buzz chez mes clients qui crient au scandale et à l’égoïsme anti-sociétal – bêêêrrrrkkkk

O Il suffit de s’excuser d’avoir dit ça dans un accès d’énervement contre les passeports « verts »

O Il faut en remettre une couche en disant : « Oui, il ne s’agit pas d’une omission de notre part, et nous n’avons jamais voulu écrire « uniquement aux non-vaccinés »

O Il faut en remettre une couche avec : « Suite à une délibération collective de notre team où je fus le seul participant, il a été décidé à l’unanimité que les personnes qui nous pompent l’azote avec leurs vaccins plus ou moins réussis allaient m’obliger à refuser toutes les personnes qui se vantent d’être vaccinées, et ça, en tant que toujours pas vacciné contre la bêtise et la ségrégation, c’est sûr que je vais le faire, car, jusqu’à l’annonce de ma prochaine faillite, c’est encore chez moi ! »

O Puis faire suivre de : « Oui, j’ai annoncé ma prochaine faillite, mais c’est tout faux, venez vous en rendre compte par vous-même et gagnez deux mois gratuits, je vous aime, vaccinés ou pas » !

O C’est sûr que c’est mieux de ne rien dire et de s’épargner ce ramassis d’inutilités

O C’est sûr qu’au niveau communication, c’est nettement mieux que de ne rien faire et de rester les bras croisés

O Je reconnais que c’est complètement barge, mais jamais je n’oserai faire ça

O J’aimerais bien voir ce que ça donne dans la réalité !

O Encore une campagne trop chère pour les résultats obtenus…


Si vous avez coché les propositions paires, c’est que vous êtes complètement désabusé/e et qu’il vous faut participer à un programme sur l’optimisme justifié ou au moins lire l’interview de Patrick Boillin paru aux éditions « Kindle Book » sur Amazon intitulé : les Interviews d’Andrew, Patrick ou la Vie comme un grand saut à l’élastique !

Si vous avez un mixe « paire-impaire », c’est que tout va pour le mieux, mais qu’un peu moins d’anxiété quand celle-ci n’est pas justifiée vous ferait du bien.

Si vous avez un maximum d’impaires, c’est que vous êtes prêt/e à en faire un (d’impaire) ! Ne vous retenez pas, au pire cela vous soulagera, et au pire du pire, cela vous soulagera financièrement aussi !

Blague à part, je suis persuadé que ce petit « exercice » vous a changé la tête… et démontré qu’il faut s’adapter à son nouvel environnement : si la société demande du scandale à deux balles, donnons-leur ce qu’elle désire et marrons-nous !

POURQUOI TANT DE SERIEUX ? Quelle tristesse ! Allons, nous tous, on se ressaisit, on passe au mode « rions plus souvent », cela ne peut que renforcer notre système immunitaire qui en a bien besoin ! Rappelons-nous nos actions les plus folles, nos plus grands fou-rires et repartons à l’assaut de notre éternelle Jeunesse – qui est LE produit le plus représentatif de notre branche – pour rappel… UNE FOIS !



3 vues0 commentaire